Créer un environnement de travail favorable (1)

Publié le par Nicolas LARDET

Il convient de créer les conditions matérielles de travail favorables pour permettre aux conseillers de clientèle d'être performants.

 

On retrouvera dans la série d'articles ci-après quelques principes fondamentaux de gestion de l'environnement de travail, sans être toutefois exhaustifs.

 

Le poste de travail :

 

Le poste de travail est le lieu depuis lequel un employé dispose des ressources matérielles lui permettant d’effectuer son travail. Si le Code du travail ne fixe aucune surface minimale, l'AFNOR a établi une norme en ce domaine (NF 35-102) :

  • Au moins 10 m2 pour 1 personne
  • Au moins 12 m2 pour 2 personnes
  • Au moins 21 m2 pour 3 personnes
  • Au moins 32 m2 pour 4 personnes
  • Au moins 45 m2 pour 5 personnes
  • 10 m2 supplémentaires par personne au-delà de 6

Cette surface comprend le plan de travail (au minium 1,20 m de long sur 80 cm de large), le débattement (espace permettant au salarié d’exécuter les mouvements induits par son travail) et l’emplacement des meubles et équipements permanents et occasionnels. Dans les bureaux fonctionnant en open space, il est recommandé de prévoir 12 à 15 m2 par personne, afin de limiter le bruit et les interférences. 

 

Pour accéder à son poste, le salarié doit disposer d’une largeur de passage d'au moins 80 cm.

 

Il est préconisé une distance d’au moins 4 m entre deux personnes placées en vis à vis. Le positionnement de postes informatiques est alors à prendre également en compte au titre des dangers liés aux ondes électromagnétiques. Il faut éviter de positionner les écrans « dos à dos » car le champ électromagnétique porte jusqu’à 1,50 m et peut par conséquent atteindre les 2 opérateurs. 

Publié dans Management

Commenter cet article