La télévente en France

Publié le par Nicolas LARDET

La télévente se définit comme un acte de vente se réalisant à distance (sans rencontre physique entre le vendeur et l'acheteur). On parle également de Vente à Distance (VAD). 

 

La transaction se fait :

 

  • Par téléphone (télémarketing, m-marketing) 
  • Par Internet (webmarketing, marketing viral, e-commerce) 
  • Par courrier

 

La principale motivation des entreprises utilisant la télévente est de réaliser des économies sur leurs coûts commerciaux.

 

Si on peut presque tout vendre à distance, il est néanmoins nécessaire de mener une réflexion au sein de l'entreprise sur le champ d’application de la télévente afin d'avoir une stratégie commerciale cohérente. Traditionnellement, 2 types d'actions commerciales sont opérées :  

    

  • La vente prospective   
  • La vente additionnelle   

 

Pour la FEVAD, le marché français de la VAD pèse 50 milliards d'euros, dont 45 milliards via le e-commerce (90%).

 

Selon le CREDOC, 70% des français commandent à distance au moins 1 fois par an. Interrogés sur les raisons qui les poussent à acheter à distance, 80% des français estiment que la vente à distance fait gagner du temps et 78% pensent qu’elle facilite la comparaison des offres et des prix.

 

Ci-dessous, le classement français des 5 principaux types de vente à distance :

 

  • L’habillement : 43%
  • Les voyages : 39%
  • Les livres-CD-DVD : 36%
  • L’informatique : 36%
  • La beauté : 19%

 

Les catalogues et les courriers commerciaux restent selon le CREDOC le moyen d’information préféré des acheteurs à distance en termes de nouveautés et d’offres promotionnelles (46%). Viennent ensuite les offres par mails (40%), puis les SMS et/ou MMS (9%).

 

Les catalogues restent donc un élément important de promotion. S’ils venaient à disparaître, 44% des acheteurs à distance recevant des catalogues risqueraient de modifier leurs comportements (source : CREDOC).

 

NB : actualité de la VAD vs le code de la consommation (article L121-16 et suivants) avec la loi Hamon du 13 février 2014 : link  

 

Publié dans Canaux

Commenter cet article